You are here
Home > Europe Football News > Charleroi se prépare à recevoir le Standard avec les mesures les plus strictes jamais prises au Mambourg

Charleroi se prépare à recevoir le Standard avec les mesures les plus strictes jamais prises au Mambourg


Charleroi

Tous les moyens ont été mis en œuvre pour ne pas revivre le scénario de Charleroi-Bruges, dimanche contre le Standard.


Souvenez-vous, c’était il y a une semaine à peine. Un contingent de supporters brugeois membres du noyau dur (et qui avaient fait le déplacement vers Charleroi en train) s’était installé en tribune aux côtés des supporters
zébrés et des partenaires du club, créant un climat d’anxiété et de stress en T1.

Dix jours plus tard, les leçons de ce (gros) couac, qui n’a heureusement abouti à aucun incident, semblent avoir été tirées. Et face au Standard, il sera pratiquement impossible d’observer des regroupements de supporters liégeois en tribune neutre.

Comment ? Car le Sporting a pris des mesures inédites pour le club. La première : un seul ticket peut être acheté avec une carte d’identité (contre quatre habituellement). La deuxième : tout supporter n’ayant jamais assisté à une rencontre au Mambourg ou ayant assisté uniquement à une rencontre entre Charleroi et le Standard par le passé est présumé être supporter du Standard. Par conséquent, il lui est impossible d’acheter un ticket pour le choc wallon.

“Ces mesures ne collent pas avec notre image de club sympathique et ouvert d’esprit mais elles sont indispensables après ce qu’il s’est passé”, détaille Pierre-Yves Hendrickx, le directeur administratif du Sporting. “Notre objectif est de limiter au maximum la présence de supporters liégeois en tribune neutre. On refuse d’ailleurs beaucoup de demande ces derniers jours. C’est une mesure impopulaire et décevante pour le vrai supporter neutre, par exemple.”

Et qui aura aussi un impact financier évident pour le club carolo puisqu’il est acquis que le stade ne sera pas rempli, dimanche (entre 10.000 et 11.000 supporters sont attendus). D’autant plus qu’il n’y aura pas de vente au guichet le jour du match.

Un match à risques mais autour duquel il ne règne “aucune menace particulière”, indique David Quinaux, le porte parole de la police locale de Charleroi. “Le dispositif policier qui sera mis en place est assez habituel, avec quatre pelotons, de la cavalerie, des arroseuses et sans doute un hélicoptère.”

Bref, tout devrait bien se passer dimanche. C’est ce que tout le monde espère.



Source link

Leave a Reply

Top