You are here
Home > France Football News > Avant FC Metz – Girondins de Bordeaux, la liste de ceux ayant défendu les couleurs des deux clubs

Avant FC Metz – Girondins de Bordeaux, la liste de ceux ayant défendu les couleurs des deux clubs


Avant-hier, on vous partageait les stats d’avant-match et l’historique des Metz – Bordeaux, aujourd’hui on vous dresse une liste de ceux ayant joué en faveur des deux clubs et défendu les deux maillots.

Commençons par le présent, car l’effectif actuel du club lorrain compte un ex des Girondins : le milieu Renaud Cohade (33 ans, 3 passes décisives et 1 but marqué en 37 matches de Ligue 1 cette saison), à Bordeaux de 2004 à 2007. La saison dernière, les Grenats ont aussi accueilli, pendant 6 mois, l’ex buteur du FCGB de 2010 à 2016, Monsieur Cheick Diabaté, l’homme qui nous fait aimer la vie par sa simplicité et sa gentillesse. Toujours dans les années récentes, dur de ne pas vite penser au milieu offensif Ludovic Obraniak, formé et révélé en Moselle (1997-2007), et joueur du FCGB entre janvier 2012 et janvier 2014. Ancien très grand défenseur central des Girondins et du football français, Patrick Battiston, toujours directeur du centre de formation aquitain, a donc ce point commun avec Obraniak d’être natif de la Moselle et d’avoir le FC Metz comme premier club pro (1973-80), avant de venir en Gironde (83-87 puis 89-91).

Côtoyant aujourd’hui Battiston au centre de formation bordelais, où il coordonne le recrutement des jeunes, l’ex attaquant international français Yannick Stopyra a lui aussi joué à Bordeaux (88-89) et à Metz (91-92), tout comme André Tota, attaquant messin en 71-75 et bordelais en 79-80. Mais le père du chanteur M. Pokora (et oui…) n’a pas eu la même carrière que Stopyra. Tant qu’on est sur les joueurs aux carrières un peu plus modestes – que Stopyra ou Battiston -, citons aussi les milieux Franck Histilloles, girondin de 1994 à 97 et messin de 1997 à 99, mais également Frédéric Meyrieu, qui a joué quelques mois à Bordeaux en 89-90 avant de finir sa carrière à Metz (97-2002) en étant alors un titulaire confirmé. Pour sa part, Sylvain Wiltord a fait un peu l’inverse : son passage à Bordeaux fut marquant (97-2000), mais ses quelques mois à Metz en 2010… beaucoup moins. Mais Bernard Zénier, lui, est à l’opposée : au top à Metz (74-78 puis 86-91), décevant à Bordeaux (83-84).

Enfin, les derniers mais pas les moindres : Geoffray Toyes, défenseur né, formé et révélé à Bordeaux (94-97) mais dont les plus belles années en France ont été à Metz, de 97 à 2003 ; puis Romain Brégérie, lui aussi défenseur né, formé et passé pro au FCGB, mais dont les 3 ans à Metz (2008-11) sont plus mémorables.

En chipotant, on peut aussi citer Dominique Bijotat, milieu girondin en 1987-88 puis entraîneur des Grenats de 2010 à 2012, ainsi que Jean Fernandez, lui aussi milieu des Marine et Blanc (80-82) puis coach du FC Metz (2002-2005).

Au bout du compte, ça en fait du monde, même s’il manque un gardien pour faire une équipe !



Source link

Leave a Reply

Top